Cet article a été écrit par ma sœur, qui s’est rendue en Israël avec une pote. Elle voyage régulièrement, dans des destinations assez originales et ça fait un moment que je lui demande de partager ses expériences sur le blog. Elle s’est enfin décidée et je l’en remercie. 

Je m’appelle Claire. En mars 2016, j’ai effectué un voyage en Israël avec ma pote Alexia. J’ai décidé d’aller en Israel après mon voyage en Jordanie en 2014, où depuis le Mont Nebo j’ai pu apercevoir la terre sainte. Le calme qui ressortait de cette vue était en décalage totale avec les images que je voyais depuis toujours au JT. C’est après en avoir discuté avec Alexia qui avait la même envie que moi  de se rendre dans ce pays qu’on s’est lancées.

Notre voyage en Israel c’est 10 jours de découverte entre ville moderne, désert, ville balnéaire et ville 3 fois sainte avec un centre historique d’une richesse extraordinaire.

 

Faut-il un visa ?

Pour les ressortissants français, aucun visa n’est requis pour un séjour touristique de moins de 3 mois en Israël. Tu dois présenter un passeport encore valable au moins 6 mois après la date de ton retour.

A savoir : aucun tampon ne sera mis sur ton passeport. Un document volant est délivré systématiquement et doit être conservé durant tout le séjour.

Si tu as des tampons d’un pays tel que le Liban, l’Iran.., attends toi à patienter un peu plus longtemps et à être questionné plus longuement. Prévoit plus de temps à l’aéroport pour ton vol retour car les questions et la fouille sont plus longue dans ce cas.

Pour ma part, je me suis présentée à la douane avec 5 visas libanais présent sur mon passeport. Je m’y rend régulièrement car ma mère est libanaise. J’ai notamment participé au tournage de la vidéo de Georges-Michel que tu peux voir dans son article sur le Liban.  J’ai eu le droit à un interrogatoire de 20 minutes (en anglais) sur le pourquoi de ces visas libanais : j’ai expliqué que j’avais de la famille là bas. On m’a interrogé sur mes parents, mon itinéraire et le pourquoi de ma visite. On  m’a demandé mon numero de téléphone et mon adresse mail. On m’a ensuite donné mon visa d”entrée. Mon amie n’a pas été interrogée.

Pour le vol retour, mes bagages ont été fouillés comme tous les sacs qui entrent en cabines. Nous avons eu un petit interrogatoire de 2 min séparément, pour savoir qui avait fait les bagages et si on s’était séparées durant le séjour. Ensuite, j’ai eu droit à une fouille au corps un peu longue et mon amie est passée au rayon X, quand ils ont compris que nous voyagions ensemble. Enfin, mon visa d’entrée n’est pas passé aux bornes automatiques et j’ai dû passer devant un douanier pour avoir mon visa de sortie contrairement à Alexia.

J’ai en fait compris qu’ils m’avaient gardé le temps maximum pour que j’arrive pile poil au moment de l’embarquement de mon vol, pour ne pas me laisser déambuler dans l’aéroport je pense…

Si tu restes calme et que tu dis  la vérité sur le pourquoi de tes visas tout se passera bien. Il est vrai qu’à la fin je me suis énervée de peur de louper mon avion et j’ai haussé le ton. Je savais, avant de venir,  qu’en ne changeant pas de passeport j’aurais ce genre de soucis. Il faut le prendre en compte pour tes temps de passage à l’aéroport et te préparer à  rester calme. Sinon change de passeport avant ton voyage.

Combien coûte le vol ?

Tu peux trouver des vols directs Paris-Tel Aviv pour moins de 200€ avec les compagnies Transavia et easyjet.

Comment quitter l’aéroport de Tel Aviv ?

Tu as plusieurs solutions en fonction de ton budget :

Taxi :

  • pour Tel Aviv 100 ILS (23€)
  • pour Jérusalem 180 ILS (42,4€)

Sherut (mini bus de 10 personnes) :

  • Aéroport-Tel Aviv  = 28 ILS (6,50€)
  • Aéroport-Jerusalem = 64 ILS (15€)

Bus (il faut d’abord prendre la navette n°5 pour te rendre à la station de bus de l’aéroport cela dure 15 min):

  • Aéroport-Tel Aviv  = 2,50€
  • Aéroport-Jerusalem (bus 947 ou 950 environ 40min) = 24 ILS (5,60€)

Train :

  • Aéroport Ben Guiron-Tel Aviv (20 min) = 13,5 ILS (3€20)
  • Aéroport Ben Guiron- Jerusalem (2h) = 20 ILS (4€70)

A noter que les transports en commun ne fonctionnent pas durant le shabbat, c’est à dire du vendredi après midi au samedi soir.

Quelle est la monnaie utilisée ?

Le shekel : 1€= 4,24ILS

A savoir que tu peux utiliser les euros et les dollars facilement à Jérusalem.

Quelle langue parle-t-on ?

L’hébreu et l’arabe sont les langues officielles. L’anglais est très répandu et il est facile de trouver un interlocuteur. Le français est aussi assez répandu à Tel Aviv.

Comment est la Police ?

La police et l’armée sont très présentes dans la vieille ville de Jérusalem mais restent courtoises et disponibles pour te renseigner.

Sur la route, il y aura parfois des check point de l’armée : arrête toi et ouvre la fenêtre de ta voiture pour donner ton permis et ton passeport s’ils te le demande. Ils pourront te demander ton parcours mais cela ne sera pas long.

A savoir, qu’il y a un check point avant l’aéroport de Tel Aviv. Prend le en compte pour le temps de trajet pour ton retour.

Aucune de nous 2 ne s’est jamais sentie en insécurité durant notre séjour. Nous nous sommes renseignées avant notre départ sur le site du quai d’Orsay sur les endroits à éviter, nous nous sommes renseignées sur place (quotidiennement pour ce qui est de Jérusalem)  et nous avons suivi notre instinct et notre bon sens.

Ma pote s’était inscrite sur le fil Ariane du quai d’Orsay pour rassurer ses proches…

Où as tu été en Israël ?

Nous avons fait le choix d’un itinéraire vers le sud pour notre première fois dans le pays. Nous avons passés 2 jours à Tel Aviv, 3 jours à Eilat et 4 jours à Jerusalem. Nous avons profité de notre trajet Tel Aviv-Eilat pour nous arrêter visiter Avdat et de notre trajet Eilat-Jerusalem pour visiter Massada. Si cela était à refaire j’aurais prévu une étape plus longue vers Massada afin d’avoir plus de temps pour visiter ce site puis de me baigner dans la mer Morte.

Tel Aviv :

  • Activités gratuites = plage, visite de la ville, souks, visite du vieux Jaffa
  • Activités payantes = musée du peuple juif, Centre Yitzhak Rabin… Boites de nuit, excursions…

Désert du Néguev :

visite de sites historiques. Massada (87 ILS =20€ avec téléphérique) , Avdat (29 ILS = 7€)…

EIlat :

  • Activités gratuites = plage
  • Activités payantes = Dolphin reef Eilat (entrée à 67 ILS (16€) où il est possible de nager avec les dauphins. Snorkling, plongée, aquarium, excursions (vers Petra notamment)…
  • Activités à proximité = Timna Park (49 ILS = 12€), Red Canyon…

Jerusalem :

  • Activités gratuites = visite de la vieille ville (accès aux églises gratuits, mur des lamentations, esplanade des mosquées entre 7h30 et 10h30 sauf le vendredi et durant le ramadan pour les touristes mais à vérifier en fonction du contexte lors de ton séjour…) visite de la ville moderne…
  • Activités payantes = rempart (32 ILS = 7,50€), les quatre synagogues sépharades (15 ILS = 3,50€), église Ste Anne (8 ILS = 2€), Tour de David, musée d’Israël, Mémorial Yad Vashem, excursions…

Ou se loger ?

A Tel Aviv : Hayarkon 48. Auberge bien située, sympa et propre. Petit déjeuner compris. Laverie disponible. Située près de la plage

A Eilat : Corinne Hostel. Auberge à la décoration atypique. Cuisine à disposition. Loin du centre ville si tu n’a pas de voiture. Chambre individuelle sympa mais petite. Je déconseille les dortoirs de cette auberge dont je n’ai pas eu de bons retours. Et je déconseille les chambres individuelles en été car elles sont vraiment petites et doivent être étouffantes et sans climatisation.

A Jérusalem :

Jaffa Gate Hostel A FUIR. Auberge humide et froide avec dortoir sans fenêtre.

 Jerusalem Petra Hotel. Pas l’auberge du siècle mais propre et petit déjeuner compris. Vue du toit magnifique et employé sympa. Placé près de la porte de Jaffa, à l’entrée du souk dans le quartier arménien.

Ou manger ?

Tu peux facilement trouver des petits restos locaux qui vendent des falafels et autres sandwich à bas prix. Dans les sites touristiques tel que Massada il y a des restaurants ou tu peux manger facilement mais qui seront un peu plus cher. Sur la route entre Tel Aviv et Eilat tu trouveras de quoi te restaurer avec par exemple comme seul choix Mcdonald’s si tu t’arrêtes à Avdat…

Comment te déplacer ?

Nous avons fait le choix de louer une voiture pour une partie de notre voyage. Nous l’avons pris à Tel Aviv près de notre auberge et nous l’avons rendu à Jérusalem. Mon permis de conduire français a suffit.

Il est très facile de conduire en Israel. Les routes sont bonnes et la circulation peu dense sur les routes vers le sud. Le code de la route est assez bien respecté dans l’ensemble. Nous avons utilisés le GPS pour nous guider mais les panneaux d’indication sont souvent écrit aussi anglais.

Nous avons réservé à l’avance la voiture sur internet auprès de Hertz. Pour 4 jours nous avons loué une Suzuki Alto 118€. Nous devions avoir une boite manuelle mais nous avons eu une automatique…

Pour nos trajets aller/ retour à l’aéroport nous avons pris le taxi.

Tu peux aussi te déplacer en train (pas dans l’ensemble du pays) ou en bus. A Jérusalem, il y a aussi le tramway. A noter, que les transports en commun ne circulent pas durant le shabbat. Renseigne toi bien

Pour nous déplacer à Tel Aviv et dans le vieux Jérusalem nous avons marché.

Peut on voyager avec un budget routard ?

Lors de mes 10 jours de voyage j’ai dépensé un total de 928€ vol inclus.

IntituléBudget
Vol231€
Logement245€
Taxi70€
Location voiture118€
Visite52€
Activité16€
Autre45€
Essence31€
Total928€


Tu peux t’en sortir pour moins cher avec un vol réservé en avance. Nous avons choisi de nous déplacer en taxi et voiture de location, si tu choisis les transports en commun tu t’en sortiras pour moins cher. Par ailleurs, nous avons toujours séjourné en chambre individuelle et nous n’avons pas toujours été au plus économique niveau restauration.A savoir, que le prix de la location de voiture est a diviser par deux (car nous avons voyagé à 2).

Bref, il est facile de s’en sortir avec un budget routard.

Que contenait ton sac ?

C’est de famille, mon sac ne dépassait pas les 8 kg et c’est un forclaz de 60L.

Je m’arrange toujours, pour pouvoir garder mon sac à dos en cabine. Ça m’évite d’avoir à l’attendre une fois arrivée et de le perdre pendant les escales.

J’ai donc emporté:

  • 1 sac à dos pour la journée
  • 1 banane plate
  • 6 culottes
  • 3 soutiens gorge
  • 3 paires de chaussettes
  • 2 jean
  • 1 pantalon en tissu
  • 1 robe
  • 5 T shirt
  • 1 sweat à capuche
  • 1 veste demie saison
  • 1 étole (qui m’a servi d’écharpe ou à me couvrir les épaules pour certaines visites)
  • 1 maillot de bain
  • 1 serviette microfibre
  • 1 serviette de plage
  • 1 paire de basket
  • 1 paire de tong
  • 2 cadenas
  • 1 lampe torche
  • 1 trousse de toilette
  • 1 brosse a dent

J’espère que cet article de ma soeur t’as été utile. As tu trouvé toutes les infos que tu cherchais ? As tu d’autres questions ?Est ce que tu penses qu’elle devrait partager ses autres voyages sur le blog ?

N’hésite pas à laisser ton avis, tes infos ou tes questions en commentaire.

Bon voyage !