Oslo est une ville que je voulais découvrir depuis longtemps, pour différentes raisons. La Norvége est Numéro 1 au classement de l’IDH, cette ville est donc la capitale du bonheur. Le camping sauvage y est autorisé et rependu, et représente pour moi la meilleure façon de voyager. Les vols Ryanair permettent de s’y rendre à des tarifs défiant toute concurrence. Enfin  j’avais une « revanche » à prendre. En 2012, j’avais acheté un vol pour Oslo, mais le voyage s’était arrêté à Beauvais car l’avion n’avait pas pu décoller à cause du brouillard… En mai, j’y suis enfin allé, avec mon pote Sébastien.

Ce pays est réputé pour être l’un des plus chers au monde, or j’ai toujours pensé qu’il n’était pas nécessaire d’avoir un gros budget pour voyager tout en s’amusant. Mon idée du voyage étant avant tout de mêler plaisir et découverte. Je ne dirais pas qu’il est possible d’aller à Oslo pour pas trop cher, s’il n’était pas facile de s’y loger, d’y manger à sa faim, et s’y laver tout les jours, tout en s’amusant .

S´amuser 5 jours à Oslo pour moins de 200€, c’est possible !

Comment ? Tu trouveras mes conseils ci dessous !

Faut-il un visa ?

Bien que non-membre de l’Union européenne et de la zone euro, la Norvège fait partie de l’espace Schengen. Aucun visa n’est nécessaire, tu peux t’y rendre avec une simple carte d’identité.

Combien coûte le vol ?

Habitant en Île de France, je ne pourrais te parler que des vols au départ de Paris. Ryanair propose des tarifs très intéressants depuis l’aéroport de Beauvais. Pour mon séjour j’ai payé 45€ mon aller retour. Ce prix n’est pas difficile à avoir, il suffit de réserver quelques semaines à l’avance pour l’obtenir.

Comment quitter l’aéroport d’Oslo Rygge ?

Ryanair atterrit à l’aéroport de Moos Rygge qui se situe à 67 km d’Oslo. Il s’agit d’un tout petit aéroport au milieu de la campagne. Pour le quitter tu as 3 solutions:

Le stop: Nous avons tenté notre chance, mais mis à part les passagers qui quittent l’aéroport, il y a peu de passage. Comme il pleuvait nous n’avons pas poussé l’expérience au delà de 25 minutes. Avec de la patience et/ou de la chance il est sûrement possible de trouver une bonne âme.

Si le temps ne s’y prête pas, il te reste 2 solutions:

-Le train:Une navette gratuite te conduit à la gare de Rygge, d’où un train te mène en 45min à la gare d’Oslo en centre ville. L’aller/retour te coûtera 38€ (312 NOK).
Le bus: Pour chaque vol, un bus correspond. Il se trouve juste à la sortie de l’aéroport. Il te conduit en 1h à la gare routière d’Oslo en centre ville. L’aller retour te coûtera 27€ (220 NOK) en prenant le tarif étudiant (aucun justificatif nécessaire) ou 36€ (300NOK) au tarif normal.

La meilleure solution est le bus. La gare ferroviaire et la gare routière d’Oslo sont l’une en face de l’autre. Avec le bus tu paieras moins cher et tu n’auras aucun changement, ni temps d’attente.

Comment se déplacer dans Oslo ?

Oslo n’est pas une très grande ville, tu pourras facilement te déplacer à pied. Cependant les transports ne sont pas très chers, si tu prends une carte longue durée:

N’achète pas un ticket à l’unité directement au chauffeur 6.15€ (50NOK), ni même au distributeur 3.69€ (30NOK). Privilégie plutôt un ticket à la journée 11€ (90NOK) ou à la semaine 28€ (230NOK) en fonction de la durée de ton séjour.

Les tickets longue durée Oslo Pass, sont valables pour les bus, métro, tramway et les ferrys du fjord d’Oslo.

Tu verras des vélos en libre-service type Véli’b, mais ce n’est pas une option intéressante. Pour les touristes la carte coûte 12.5€ (100 NOK) par jour et ces vélos ne disposent pas d’antivol. Tu ne peux les garer que dans leurs stations.

10356352_10152062215440614_3053273300817011801_n

Où  manger ?

Mon premier repas a été gratuit. Nous avons croisé un moine bouddhiste (le dalai lama était à Oslo pendant mon séjour) qui distribuait du saumon pour promouvoir la paix dans le monde. Au début j’ai hésité à accepter mais après réflexion, j’ai décidé que j’étais plutôt pour et j’ai accepté son saumon.

Si tu n’as pas cette chance ou alors que tu n’es pas pour la paix, sache que la nourriture est un budget important à Oslo.  Un Kebab coûte au moins 8€, un mac do 12€ et tu ne trouveras aucun restaurant avec des plats à moins de 15€.

La meilleure option est de faire ses courses en supermarché pour cuisiner ou pique-niquer.

Le meilleur rapport qualité prix se trouve dans les magasins Kiwi

Pour te faire une idée voici une liste de prix d’aliments que j’ai acheté :

facture 001 (2)

AlimentsPrix
Petit pain0.4 € (3 NOK)
Paquet de 10 pains au lait4 € (31.90 NOK)
250 g de cervela1.6 € (12.9 NOK)
Boite de 100 g de thon1.6 € (12.9 NOK)
Boite de conserve 800 g brun lapskaus2.5 € (20 NOK)
Paquet de 400 g de chips2.5 € (18.9 NOK)
Banane1€/ kg (8.9 NOK/ kg)
Bouteille d’eau 2 litres1€ (8.9 NOK)
 
Il est probable que la nourriture de Kiwi ne te laissera pas un souvenir incroyable, mais il n’en sera pas de même pour les lieux de tes pique-niques.
 

Où  dormir ?

Oslo est une ville où le logement représente un budget important. Notre idée de départ était  de faire du camping. Il faut savoir que le camping sauvage est autorisé et rependu en Norvège. Malheureusement les 2 premiers jours, il pleuvait.

Le couchsurfing est une solution intéressante et également une belle aventure que j’ai déjà vécu dans d’autres voyages. Mais pour ce séjour, nous nous y sommes pris trop tard. Personne n’avait la possibilité de nous accueillir.

Nous nous sommes résolus à trouver une auberge. Ce qui me permet de t’affirmer que l’auberge la moins chère d’Oslo est http://www.ankerapartment.no/en/

Une nuit en dortoir coûte 24.5€ (200NOK), ils louent le linge de lit (housse de couettes, taies d’oreillers et draps) 6.15€ (50NOK) cependant il n’est pas nécessaire. Les lits sont pourvus de couettes, de protèges matelas et d’oreillers. Un sac de couchage fera l’affaire.
L’auberge est très propre et calme, je n’ai jamais vu une auberge aussi calme. Les dortoirs ont 24 lits mais il y a de l’espace et c’est propre. Idem pour les parties communes qui sont immenses et parfaitement entretenues.

Les 2 jours suivants nous avons campé. C’est là, que réside l’intêret principal d’Oslo, la possibilité de faire du camping sauvage.
Nous avons opté pour le fjord d’Oslo. Il est composé de 6 îles: Hovedøya, Lindøya, Nakholmen, Bleikøya, Gressholmen et Langøyene.

carte w 001 (2)

Seul Langøyene autorise le camping sauvage, cependant cette île n’est desservie par les ferrys qu’en été, du 25 mai au 7 septembre.

Nous avons campé sur Gressholmen. Cette île est la plus adaptée, il s’agit d’une réserve naturelle, à 20 min de ferry d’Oslo. Si tu campes sur cette île, tu n’auras pas de soucis si tu respecte les lieux. Ne fais pas de feux, ne laisse aucune trace de ton passage et si comme nous tu restes plusieurs jours, démonte ta tente le matin et remonte la le soir.

Où se laver ?

L’ironie quand tu campes dans un Fjord, c’est que tu es entouré d’eau, mais d’eau de mer. Pense à prendre des bouteilles pour boire et te brosser les dents. Pour te laver, il faut aller en ville.
Notre solution était toute trouvée, nous sommes retournés dans l’auberge où nous avions passé nos 2 premiers jours, pour profiter des douches communes.

DSC00145

L’accès se fait via une carte, mais si tu y vas à l’heure du check out (11h) tu peux facilement entrer quand quelqu’un sort.
Tu peux aussi profiter des piscines municipales ou faire des toilettes plus sommaires dans des toilettes publiques.

Que faire à Oslo ?

J’ai consacré mon séjour à des activités extérieures. Oslo est l’une des villes les plus chers au monde, mais paradoxalement, c’est l’une des villes les plus écolos que j’ai visitées. La nature est réellement présente.
Quand je voyage j’aime échanger avec les gens que je rencontre. Oslo est géniale pour ça, les gens qu’ils soient commerçants ou simples passants, sont avenants,toujours agréables et serviables

En 5 jours, tu peux :

Découvrir la ville d’Oslo, ses monuments et ses habitants, qui comme dit sont charmants.

Visiter la montagne au nord d’Oslo. Tu peux faire de belles randonnées et aller voir l’impressionnant site de sauts à ski d’Holmenkollen.

Explorer le Fjord d’Oslo. Les 6 îles sont toutes différentes, certaines sont sauvages, d’autres habitées, mais elles se prêtent toutes à de randonnées plus ou moins longues.

Profiter des plages d’Oslo. Que ce soit dans le Fjord, en ville ou dans des lacs, la ville dispose d’un multitude de plages, qui m’ont données réellement envie d’y retourner en pleine été.

Si tu préfères les musées et les activités d’intérieur,  www.visitnorway.com te renseignera parfaitement.

Comment arrives tu as un budget routard de 200€ ?

Durant mon séjour mes dépenses se sont réparties ainsi:
 
Dépenses Coûts
Total189 €
Vol45 €
Navette aéroport/Oslo (aller retour)
27 €
Oslo pass28 €
Auberge (2 nuits) 49 €
Nourriture40 €

Comme tu peux le voir j’ai dépensé un peu moins de 200€, si j’avais campé durant tout mon séjour, je serais même arrivé à un budget de 139€. Il est donc tout à fait possible de découvrir Oslo pour moins de 200€. Tu peux consacrer mon budget auberge, à des activités payantes et respecter ce budget.

 

Qu’avais tu dans ton sac ?

Pour 5 jours j’avais:

Ma tenue de voyage:

Une paire de basket, un jean, un t shirt, une sweat à capuche et un manteau d’hiver.

Dans mon sac j’avais:

Ma trousse de toilette
1 serviette microfibre decathlon
4 paires de chaussettes
4 sous vêtements
4 chemises
1 sac de couchage ultralight Decathlon
1 tente arpenaz 2 Quecha
Mon camescope

Mon sac était léger, compact et j’ai pu le prendre en cabine durant les vols Ryanair.

 As tu d’autres conseils ?

Si tu souhaites camper et profiter pleinement de la magnifique nature qui entoure Oslo, je te recommande fortement d’y aller en été ou à la fin du printemps (à partir du 25 mai quand Langøyene ouvre). Lors de mon séjour début mai, il pleuvait et il faisait encore un peu froid.

Si tu y es en été, pense à prendre un masque de nuit. Quand j’y étais en mai le soleil se levait à 4h30 du matin, en été il se lève vers 4h. Ce gadget te permettra de passer de meilleur nuit dans ta tente.

N’hésite pas si tu as d’autres conseils, à me les laisser en commentaire. Merci d’avance.

Bon séjour !