Cet article a été écrit par ma sœur, qui s’est rendue en Croatie pour son premier voyage seule. Elle n’avait jamais été dans les Balkans et a pu découvrir cette région au gré des rencontres. Elle te présente ici, ses coups de cœurs, ses bons plans logements, son budget et nous fait part de ses différents conseils.

Je m’appelle Claire. En juin 2016, je suis partie en solo en Croatie. Mes différentes rencontres m’ont amenée à voyager en voiture et à visiter les pays voisins que sont la Bosnie et le Monténégro. Ce voyage qui a été une expérience très riche d’enseignements, m’a permis de me rendre compte qu’il est super facile de voyager en Croatie, même toute seule. Tu trouveras dans cet article une synthèse de mon journal de bord.

As tu besoin d’un visa ?

Non. La Croatie faisant partie de l’UE tu n’as pas besoin de visa ni de passeport. Ta carte d’identité en cours de validité suffit (pour un séjour de moins de 3 mois).

Combien coûte le vol ?

Les compagnies Ryanair et Easyjet ont des vols directs à bas prix vers Zagreb, Zadar, Split et Dubrovnik…
Je suis partie les deux dernières semaines de juin, j’ai atterri à Zadar et suis repartie de Dubrovnik. J’ai payé 105€ aller/retour. En réservant en avance et/ou sur une autre période tu peux trouver des billets moins chers.

Pour plus d’infos sur le sujet, je te conseille de lire mon article sur comment trouver un billet d’avion pas cher, en moins de 40 minutes.

Comment quitter l’aéroport ?

En bus : Aéroport-Zadar = 25 HRK (navette Croatia Airlines) il te dépose à l’entrée du centre-ville
Aéroport-Dubrovnik = 35 HRK il te dépose près des remparts ou à la gare routière de Dubrovnik.

Aéroport-Split = 35 HRK (navette Croatia Airlines)

En Taxi : Aéroport-Dubrovnik = 270 HRK
Aéroport-Split = 300 HRK

Si tu fais le choix de louer une voiture, tu as la possibilité de récupérer et rendre ta voiture directement à l’aéroport.

Quelle est la monnaie utilisée ?

Bien que membre de l’UE, la Croatie n’appartient pas à la zone Euro. La monnaie est le Kuna,
1€ = 7,40HRK

Quelle langue parle-t-on ?

La langue officielle est le croate.
L’anglais est répandu dans les villes touristiques. Si tu parles italien cela te facilitera la vie dans certaines régions.

Où as tu été en Croatie ?

Au départ j’avais pour idée de parcourir la côte entre Zadar et Dubrovnik (avec un détour à Mostar puis dans les bouches du Kotor).
J’ai atterri à Zadar, je me suis rendu ensuite à Sibenik puis Split. De Split, je suis allée en Bosnie à Mostar. Je suis revenue ensuite à Split, pour me rendre sur l’ile de Brac, retrouver des voyageurs que j’avais rencontrés auparavant. J’ai alors partagé leur voiture pour me rendre à Plitvice (ce que je n’avais pas prévu au départ et qui aurait été dommage de louper). Je suis ensuite repartie sur Kotor et j’ai fini par aller sur Dubrovnik pour prendre mon vol de retour.
Cet itinéraire n’est pas le plus logique mais il est le résultat de mes rencontres durant le voyage.

 

Zadar :
activités gratuites : plage, orgue marin, visite de la ville…
activités payantes : musée d’art sacrée (20HRK), musée archéologique (30HRK), Eglise St Donat (20HRK), excursion vers les Iles Kornati…

Sibenik :
activités gratuites : plage, visite de la ville, le grand marché…
activités payantes : cathédrale St Jacques (15HRK), Château St Michel (35HRK), excursions vers les iles.
Dans les environs : parc national de Krka (100HRK en été) moins impressionnant et plus petit que Plitvice mais tout aussi beau et il est possible de se baigner en contrebas des cascades.

Split :
activités gratuites : plage, visite de la ville (Palais Dioclétien, le péristyle…)
activités payantes : mausolée de Dioclétien, fondations du palais, musée historique de la ville, galerie Mestrovic,… excursions vers les iles…

Bol (ile de Brac) :
activités gratuites : plage de Zlatni rat, snorkling, visite de la ville…
activités payantes : plongée, musée du monastère dominicain, grotte du dragon…

Plitvice : S’il y a une chose à voir en Croatie c’est bien le parc national de Plitvice (180 HRK en juillet/aout). Prévoir une journée de randonnée.

Dubrovnik :
activités gratuites : plage, visite de la ville, la vieille pharmacie…
activités payantes : remparts (100HRK), le monastère franciscain, musée maritime (80HRK billet combiné avec le musée archéologique et 3 autres musées), téléphérique… excursions vers les iles et les bouches du Kotor.

Où se loger ?

Zadar : old town hostel Auberge bien placée, propre et sympa. Cuisine à disposition.
A proximité : si tu préfères une chambre individuelle avec plus de confort : Lalic Villa, un peu en dehors de la ville mais parfait pour un couple. (240€ pour 4 nuits pour 2 personnes) Chambres familiales disponibles.

Sibenik : hostel globo Auberge qui ne paie pas de mine. Elle se situe près de la gare routière. Cuisine à disposition et laverie. Personnel disponible..

Split : hostel Ana A FUIR. Auberge bien placée mais très très sale et bruyante. Les murs ne vont pas jusqu’au plafond et on entend tout ce qui se passe aux toilettes… Le gérant, désagréable, fait du surbooking donc tu n’auras pas forcément de lit réservé mais il te proposera de dormir sur le balcon. Va ailleurs ça ne peut qu’être mieux.
A proximité : Si tu préfères une chambre individuelle avec plus de confort. Villa apartments Kordic, parfait pour un couple. (120€ pour 3 nuits pour 2 personnes). Appartements pour 4 ou 6 personnes disponibles.

Bol (Ile de Brac) : White House Hostel, Chambre familiale propre et avec une cuisine. Ils ont aussi un dortoir. Pas trop loin de la plage.

Plitvice : Camp place Bear. Proche du parc et propose une navette. Possibilité de faire du camping et chambre familiale. Le gérant et sa famille sont super sympa. Il te proposera surement de partager un verre (ou plus) de rakija avec lui et sa famille le soir.

Où manger ?

La Croatie reste bon marché mais ce n’est pas une destination pas chère. Au restaurant, si tu vas dans un restaurant italien, tu t’en sortiras pour une dizaine d’euros avec une boisson.
Tu peux facilement trouver de la street food bon marché un peu partout.
Pour ma part, pour réduire mes dépenses, j’ai parfois fait des courses et utilisé la cuisine de mon auberge.

Quels sont les moyens de transport ?

Le bus est très développé en Croatie et te permet de circuler partout contrairement au train. Je t’invite d’ailleurs à lire l’article de Georges-Michel sur le tour de la Croatie en Bus. Dans toutes les grandes villes tu trouveras une gare routière avec des départs réguliers vers l’ensemble du territoire et vers les autres pays d’Europe. Pour les trajets internes et vers les pays voisins tu n’as pas besoin de réserver.
Pour te donner une idée, voici les trajets en bus que j’ai effectué et leurs tarifs.

Zadar-Sibenik (3h30) = 70 HRK
Krka-Split = 70 HRK
Split-Mostar (Bosnie) = 138 HRK
Mostar-Split (4h) = 16,5 €
Zagreb-Dubrovnik (10h) = 198 HRK
Dubrovnik-Kotor (Montenegro) = 145 HRK
Kotor-Dubrovinik (3h) = 14 €

Les bus de ville sont aussi très développés et facile a prendre.

Une fois dans la ville étape je marchais.

Le train est à privilégier si Zagreb est une de tes étapes d’un voyage en Interrail et que tu souhaites te rendre depuis Zagreb vers les capitales voisines (Ljubljana, Belgrade…). Pour les trajets internes, prends le bus. Pour exemple : Le trajet Split/Zagreb met 6h30 et il n’y a que 3 trains par jour alors qu’il y a au moins 30 bus par jour pour le même temps de trajet. Les lacs de Plitvice ne sont desservis que par le bus. Dubrovnik n’est pas accessible en train…

La voiture. Mes potes que j’ai rencontrés durant le voyage avaient loué une voiture. J’ai partagé une partie de leur voyage. Les routes sont bonnes et la conduite facile. Les panneaux d’indication sont traduits en anglais. Tu peux utiliser le GPS, la 4G sur ton portable marche si tu as un forfait à 19 € chez Free (renseigne toi en fonction de ton opérateur). Tu peux trouver des locations de voiture pour 170 € la semaine en été. Hors, saison tu peux trouver moins cher. Des potes sont partis en mai de l’année dernière et ont loué une voiture chez sixt en la prenant à Split et en la rendant à Zadar : ils ont payé 68€ pour la semaine.

Le ferry, la Compagnie Jadrolinija est la plus répandue. Pour se rendre sur les Iles très nombreuses que compte la Croatie.
A titre d’exemple Split-Bol sur l’ile de Brac (1h10) = 55HRK
Split-ile de Vis (2h) = 54HRK
Split-ile de Hvar (2h) = entre 47HRK et 70HRK
Dubrovnik-Korkula (2h) = 70HRK
Dubrovnik-Mljet (3h) = 80HRK

Uber existe aussi en Croatie… Tu pourras ainsi éviter  faire arnaquer par les chauffeurs de taxis ou d’en prendre sans savoir combien tu dois payer.

Peut on voyager avec un budget routard ?

 

Intitulé Coût
Vol 105,00 €
Logements 160,00 €
Transports 138,00 €
Nourriture 150,00 €
Loisirs 33,00 €
Lessive 6,00 €
Autres 17,00 €
TOTAL 609 € (+ 120 € en Bosnie et au Montenegro = 729 €)

Bosnie

J’ai passé deux jours à Mostar. Il faut savoir que la monnaie utilisée en Bosnie est l’euro.

J’ai séjourné à l’Hostel Majdas Mostar
C’est l’auberge la plus chaleureuse, sympa et propre dans laquelle j’ai séjourné durant  tous mes voyages. La proprio traite les hôtes comme ses enfants. Elle te recevra avec une boisson et du gâteau à chaque fois que tu reviendras à l’auberge. Le petit déjeuner est simple mais fait maison et très bon. Son frère propose un tour aux hôtes. Il t’emmène avec son minibus aux cascades de Kravice où tu passeras une partie de la journée et il te fera visiter les alentours. C’est vraiment cool à faire et ça comprend le déjeuner aux cascades. Si tu passes quelques jours à Mostar c’est l’endroit parfait !
Budget :
62€ 2 nuits en auberge+ excursion avec l’auberge+ repas du midi
6,5€ autres repas

Monténégro

J’ai passé mes deux derniers jours à Kotor. La monnaie utilisée au Montenegro est aussi l’euro.
J’ai séjourné en centre ville dans une auberge bien située et propre.
Old town hostel west wing
Budget :
32€ : 2 nuits en auberge + 3€ visite + 16€ NOURRITURE+ 1€ bus Kotor/Perast

 

 

 

J’espère que cet article de Claire t’as été utile (encore merci à elle). As tu trouvé toutes les infos que tu cherchais ? As tu déjà été en Croatie ?

N’hésite pas à laisser ton avis, tes infos ou tes questions en commentaire.

Bon voyage !